Avertir le modérateur

02/05/2008

68 c’était hier… pom pom pom

1933584605.gif Vous l’avez peut-être remarqué, on fête actuellement les quarante ans de Mai 68. Il est possible que vous soyez passé à côté, vu le peu de livres, hors-séries, albums, suppléments, compils, inédits, rééditions diverses de perruques rousses certifiées juives allemandes, pavés et grenades lacrymo d’époque… sortis pour l’occasion.

Fidèle à sa mission de service public, Polar Blog va vous éviter de perdre votre argent – de toute façon déjà dépensé dans une baguette de pain et une bouteille de lait - dans les souvenirs de Dany le Marron (rouge plus vert) en vous conseillant le seul livre digne d’intérêt de cette super-production gay-lussacienne. Celui de Jean-Bernard Pouy, chef de gare du polar français et meilleur titreur vivant du genre. Jugez plutôt : Mes soixante huîtres. C’est pas beau, ça ? Le titre seul mérite les 4 petits euros du livre.

Mais le reste est à l’avenant. Dans cette mini-nouvelle d’une quinzaine de pages, Pouy fait sa révolution interne et décide en plein repas de famille et en bon père « exsoixantuitard », de claquer le bégnet de ses enfants trentenaires, qui comme tous les trentenaires parisiens d’aujourd’hui, mangent bio et pensent bas (je sais de quoi je parle, j’ai 30 ans et vis à Paris 20e). Une génération si sérieuse et responsable qu’elle finira bien un jour pas élire un type de droite qui voudra « liquider l’esprit de 68 ». Comment, c’est déjà fait ?

Toujours camarade et chevelu, Pouy, lui, a décidé de boire jusqu’à la lie l’esprit de 68, le vin comme le drapeau, rouge de préférence. Jeunes UMP, achetez son livre (pour aider les Editions Folies d’Encre) mais ne le lisez pas, ça vous ferait du mal. Les autres jeunes (si si, il en reste), venez prendre un cours trois en un - lettres, histoire et rigolade - le tout en une demie-heure montre en main.

Mes soixante huîtres, Jean-Bernard Pouy, Folies d’Encre.

PS : le même soir que le Pouy, j’ai jeté un œil au nouveau bouquin de Manuel Valls, qui lui aussi est un as du titre : "Pour en finir avec le vieux socialisme et être une gauche moderne" (vous pouvez reprendre votre souffle). Une couverture jaune pisse, bleu turquoise et violette écrasée. L’intérieur est du même goût. C’est bizarre, mais je l’ai reposé aussi sec. C’est grave docteur ?   

Commentaires

... on bouffait du riz cantonnais... quand soudain ils ont chargé... les flics !

Écrit par : Matthias | 01/06/2008

merci pour cette annotation! bien vu... pas de commentaires)))

Écrit par : Sarah - Webdesign | 08/12/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu