Avertir le modérateur

29/03/2006

Dortmunder is back

Pour les uns, Donald E. (pour Edwin) Westlake est un génie, pour les autres c'est carrément la Sainte trinité… Rares sont les amateurs de polars qui ne chérissent pas l'auteur de l'époustouflant Couperet, ou de la série musclée des Parker, truand sans scrupules ni amis. A bientôt 73 ans, Westlake a écrit plus de 70 romans, sous divers pseudos (Richard Stark, Tucker Coe, Timothy J. Culver…), mais on retient surtout de lui ses chefs d'œuvre de drôlerie, comme Drôles de frères, Aztèques dansants ou Faites-moi confiance. Westlake, père du polar poilant. Comédies ou tragédies, le New-Yorkais de Brooklyn n'écrit finalement que des histoires qui tournent mal.

Pour preuve, un de ses zéros récurrents, John Dortmunder, cambrioleur looser, qui ne sait s'entourer que de bras cassés du vol, de minables au grand cœur de la rapine. Dortmunder, justement, nous revient début avril avec un nouveau plantage publié chez Rivages Thriller, Les sentiers du désastre. Monroe Hall est riche à crever, et ce ne sont pas les candidats au crime qui manquent. Faut dire que le magnat a rien trouvé de mieux que de voler ses actionnaires et arnaquer le fisc. Résultat, plus un Américain ne peut le blairer. Un paria au point qu'aucun employé ne veut plus travailler dans son immense maison. Jusqu'au jour où débarquent Dortmunder et sa bande, bien plus intéressés par la collection de voitures de luxe du guss que par les jobs de majordome ou de chauffeur. Seulement, quand Hall est enlevé par des spoliés enragés, tous les soupçons, à commencer par ceux de la police, se tournent forcément vers le… majordome Dortmunder. Un grand classique du roman policier.

Les sentiers du désastre n'est peut-être pas le plus grand Westlake, mais il passe aussi bien qu'une soirée de rigolades avec un vieux pote pas vu depuis longtemps. C'est si simple et facile dans l'écriture que ça ne peut cacher qu'un gros boulot de conteur solitaire et plusieurs années de pratique.

Les sentiers du désastre, Donald Westlake, Rivages, 296 p., 20 €. Traduit de l'américain par Jean Esch. Pratiquement tous les romans du maître sont désormais disponibles chez Rivages.

On reparlera bientôt de Donald Westlake, dans 20 Minutes et sur Polar blog, à l'occasion du festival de polar Quais du polar, qui se tient à Lyon vendredi à dimanche. Westlake y est l'invité d'honneur.

NB : Toujours en avril, Rivages réédite en poche, Dégâts des eaux et Pourquoi moi?, deux autres Dortmunder. Deux splendeurs. Juste pour idée, dans Dégâts des eaux, Dortmunder et sa clique ont dans l'idée de récupérer un magôt enfoui sous un barrage de flotte. No problem, faisons sauter le barrage!

Bastien Bonnefous

Commentaires

Very nice site! I'll add it to my bookmarks not to lose it. It's always a big luck to find a good site on the Internet, where there are millions of trash sites.

Écrit par : buying term papers online | 21/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu